Saisir

L’association Saisir propose d’organiser des ateliers de debriefing de l’actualité pour appréhender ensemble et progressivement la complexité des enjeux actuels à partir des connaissances et de l’expérience de chacun.

Le constat

Terrorisme, #balancetonporc, sélection à l’université… nombreux sont les sujets d’actualité qui questionnent et touchent au delà du cercle restreints des observateurs aguerris de l’actualité.

Pourtant nous ne sommes pas tous armés pour saisir ce qu’il se passe : manque de temps, de recul, paysage médiatique envahissant, peur de se tromper ou d’être manipulé… sont autant de raisons de s’exclure de l’actualité. Elle semble se jouer sans nous, comme une sphère dissociée du quotidien, où tout est potentiellement faux, cyclique et de toute façon relatif.

L’objectif

Les ateliers de l’actualité partent des connaissances, des lacunes, des éventuels contre-sens et de la curiosité des participants pour construire et stabiliser une meilleure compréhension de la situation, progressivement et collectivement.

L’objectif est de permettre aux participants de rompre avec la position classique de récepteur (téléspectateur, auditeur, lecteur…) en se mettant en position de verbaliser et d’expliquer pour s’approprier véritablement les enjeux.

Comment ça marche ?

Saisir propose à des structures locales type médiathèques, MJC ou centres sociaux – qui sont les plus à même d’identifier les thèmes d’actualité qui suscitent des questions ou des inquiétudes auprès de leurs usagers – d’organiser des ateliers de décryptage de l’actualité.

 

Chaque atelier réuni :

  • un groupe de participants invités et mobilisés par la structure d’accueil de l’atelier ;
  • un animateur/modérateur de Saisir ;
  • une personnalité qualifiée bénévole désireuse d’aider les habitants d’un quartier à décrypter un enjeu d’actualité : prof, doctorant, sociologue…

La discussion s’organise de manière très progressive, de manière à identifier les malentendus ou les contradictions au fil des interventions, et à pouvoir apprivoiser collectivement la complexité du sujet. La personnalité qualifiée intervient ponctuellement, à la demande du modérateur ou des participants, pour apporter un éclairage historique, questionner l’usage d’un mot pré-supposément neutre, etc. et un système de cartons colorés permet de canaliser les prises de parole « collatérales » à la discussion principale. L’atelier se clôt par un moment de synthèse qui permet aux participants de capitaliser au mieux sur ce qui aura émergé des échanges.

Saisir a été accompagnée par Système D, l’incubateur d’innovations démocratiques de Démocratie Ouverte. Cliquez pour en savoir plus.