Merci Mathilde !

Vous vous demandez peut-être à laquelle des trois Mathilde de l’équipe s’adressent ces chaleureux remerciements ?! Bien entendu, même si nous sommes chanceux que l’association soit portée par tous ses membres, cet article est dédié à notre co-présidente, Mathilde Imer, qui quitte officiellement ses fonctions pour d’autres aventures. Nous lui adressons collectivement nos remerciements pour son engagement, que l’on sait ne s’arrêtera pas avec son départ.

Un mandat riche en plaidoyers !

En effet, ces trois dernières années, qui plus est dans un contexte de forte mobilisation sociale, Mathilde a œuvré à la structuration de l’activité de plaidoyer de l’association. En tant que militante écologiste, elle y a notamment intégré les enjeux environnementaux. Un engagement partagé avec les différents membres de l’association qui a mené, entre autres, à la création du collectif des Gilets Citoyens puis à l’émergence de la Convention Citoyenne pour le Climat qu’elle a participé à piloter en tant que membre de son comité de gouvernance. 

A l’occasion d’un bilan annuel, nous vous partagions un article venant illustrer les plaidoyers portés, mais aussi soutenus, par Démocratie Ouverte. Nous y évoquions alors la Rencontre des Justices (RDJ), un mouvement apartisan dont l’objectif est de “faire gagner l’écologie et la solidarité dans la décennie à venir, à commencer par 2022”. Pour rappel, Démocratie Ouverte a contribué à définir les 30 objectifs des justices (ODJ), notamment le N°27 qui s’intitule “Démocratie & République” : “D’ici 2030, nous vivons dans une démocratie où nous, citoyennes et citoyens, ne sommes plus considérés comme des enfants que l’on consulte tous les 5 ans” et propose notamment de “Mettre en place le RIC délibératif” ou encore « d’Organiser une assemblée constituante d’ici 2030 pour définir une VIème République.”. Nous avons aussi accompagné la RDJ à définir “La méthode pour gagner”, 3 scénarios méthodologiques pour permettre aux 30 objectifs des justices d’être mis en œuvre en 2022. 

Mathilde, membre du noyau organisateur de la RDJ, puis membre active des différents groupes de travail, a aussi été la représentante de Démocratie Ouverte au sein de ce mouvement. Aujourd’hui, souhaitant s’impliquer davantage, elle devient officiellement : 

  • co-présidente de l’association « 2022 ou Jamais » , qui organisera dans les prochains mois un processus de désignation populaire permettant de faire émerger un socle programmatique commun au « bloc des justices », ainsi qu’un.e candidate pour la présidentielle 2022. Candidate.e entouré.e d’une équipe et avec un contrat de législature gagnant.
  • membre fondatrice d’un mouvement de type Sunrise en France. Le sunrise est ce mouvement américain composé de jeunes de 15-35 ans qui, sur la base de leur « Green New Deal », choisissent un candidat et font campagne pour lui/elle. Ils gagnent une élection sur deux aujourd’hui aux USA. Ils sont derrière Alexandria Ocasio-Cortez, Bernie Sanders…

Un engagement politique plus fort 

Vous l’aurez compris, ce sont deux projets qui s’éloignent quelque peu du manifeste de Démocratie Ouverte, association transpartisane. C’est donc la raison pour laquelle Mathilde a quitté sa fonction de co-présidente avant la fin de son mandat prévue le 19 mars courant. 

Ce n’est qu’un au revoir

Je tenais à vous remercier toutes et tous pour votre soutien et votre implication au sein de Démocratie Ouverte. J’espère avoir été à la hauteur de vos attentes pendant ces 3 années et vous dis à tout bientôt, car si je quitte le poste de co-présidente, je tiens à rester un membre active au sein de notre belle association. Je tenais à vous dire que je pars sereine, car je sais que je vous laisse entre de très bonnes mains avec la nouvelle équipe salariée. DO a été gravement impactée par la crise du Covid, mais nous relevons désormais la tête et je suis sûre que de belles aventures nous attendent encore pour les années à venir !

Mathilde Imer

En effet, Mathilde ne nous quitte pas vraiment et nous en sommes ravis. Les prochaines élections approchent et il nous faudra voter pour la place vacante de la présidence d’ici avril prochain. 

N’hésitez pas à suivre les actualités de l’association car nous vous solliciterons bientôt pour préparer ces élections. D’ailleurs, Mathilde à un mot d’encouragement adressé à toutes celles et ceux qui souhaitent ou hésitent se porter candidat :

Foncez et faites confiance à notre AG pour choisir les bonnes personnes aux bons endroits au bon moment.

Mathilde Imer

Une dernière mob’ pour la route !

Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi les actualités de la CCC, lors de la dernière session les 150 membres de la CCC ont jugé insuffisante la prise en compte par le gouvernement de leurs propositions (note de 3/10) et espèrent que les parlementaires sauront rehausser l’ambition. Ils appellent donc à se mobiliser le 28 mars, la veille du passage au parlement du projet de loi Climat et Résilience issu de leurs propositions. Mathilde y sera pour les soutenir et nous invite à les rejoindre. 

Nous ne lui dirons jamais assez