2/7/2024
Flash info
Gouvernance
Vie associative

Découvrez les candidatures au Cercle d'Animation de DO

Nous sommes heureux de vous présenter les candidat‧es au Cercle d’Animation de Démocratie Ouverte ! Les élections se dérouleront du 28 juin au 2 juillet à minuit au jugement majoritaire via l'application de Mieux Voter.

Le Cercle d’Animation est garant de la raison d’être de l’association, des valeurs, du Manifeste et du bon fonctionnement de la gouvernance ; il approuve le Règlement intérieur. Il participe à la définition des grandes orientations et décisions stratégiques du collectif, ainsi qu’au suivi de la mise en œuvre de la stratégie et à l’organisation opérationnelle de l’association. 

Le CA s’assure de l’adéquation entre la stratégie décidée avec les moyens humains et financiers de l’association.

À sa création  en 2021, le cercle d’animation était composé de  10 membres, soit 2 par collège. En 2022, la moitié du CA a été renouvelé. Il est actuellement composé de 8 membres du fait de 2 démissions pour changement de statut en cours d’année (un salarié a quitté l’association et un innovateur démocratique est devenu salarié). Cliquez ici pour découvrir qui sont les membres actuels.

Nous remercions chaleureusement les membres sortants du CA pour leur engagement constant pour l’association :

- Un grand merci à Aurore Bimont et Marie Bertrand pour leurs deux années de mandat à nos côtés, vous resterez, nous n’en doutons pas, à proximité ! 

- Un grand merci à Audrey Fortassin et Boris Julien-Vauzelle pour leurs  engagements de 2 ans pour l’une et 9 mois pour l’autre. Nous sommes ravis de les voir présenter à nouveau leurs candidatures à la fois à la co-présidence et au cercle d’animation devant les membres de l’Assemblée générale de DO.

Nouveauté cette année !

En collaboration avec nos membres, nous sommes actuellement en train de restructurer l’animation de nos communautés pour un meilleur accompagnement au quotidien, ce qui se traduit notamment par la fusion de deux collèges : celui des innovateurs démocratiques (ID) et celui des professionnels qui devient la communauté des "ID et Pros". Le CA est donc désormais composé de 4 collèges.

Chaque collège (sauf le collège salarié) sera désormais composé de 3 titulaires (au lieu de 2).

Le cercle d’animation sera désormais renouvelé par tiers tous les ans comme la coprésidence.

Pour la mise en place de cette nouvelle organisation cette année, la personne arrivant avec la meilleure mention sera élue pour un mandat de 3 ans et la 2ème pour un mandat de 2 ans.

Cette année nous avons donc reçu 12 candidatures pour 7 sièges à pourvoir :

- 2 titulaires pour le collège citoyen,

- 2 titulaires pour le collège Innovateurs et pros,

- 2 titulaires pour le collège collectivités du RTID  (réseau des territoires d'innovation démocratiques)

- 1 titulaire pour le collège salarié 

Nous recherchons aussi 4 binômes paritaires de suppléants pour ces collèges.

Conformément au règlement intérieur, lors des élections nous tiendrons compte à la fois de la meilleure mention mais aussi d’une règle de parité conduisant à la répartition suivante des 11 sièges titulaires : 6 sièges pour les femmes (ou non binaires) et 5 pour les hommes.

Découvrez les candidatures et rejoignez-nous le 23 juin à 18h30 pour voter en Assemblée générale Extraordinaire

Inscription

Collège « Innovateurs Démocratiques & Professionnels »

Audrey Fortassin

Directrice Générale de Tous Elus

Ma vidéo de profession de foi

J'ai eu la chance d'être élue en 2021, alors que je prenais mon poste de directrice de l'association Tous Élus, et ce n'est pas sans surprise à ce moment-là (je dois l'avouer maintenant!) que j'ai appris la nouvelle. J'ai été particulièrement touchée par la confiance que les membres m'ont donnée alors même que je n'étais qu'une "jeune" arrivante dans le réseau, et que je venais de prendre mon poste. Un peu plus de 2 ans plus tard, je réalise à quel point cet engagement m'a enrichie. Un énorme merci à postériori à vous toutes et tous. 

J'ai eu l'occasion de participer et de contribuer à de nombreux Copils (et des cercles) : communication, bénévoles, plaidoyer, financements, gouvernance et de co-organiser le dernier atelier "rapport au citoyen". 

Ce qui me tient particulièrement à cœur : la recherche d'un équilibre dans le modèle économique de DO et la construction de notre rapport au citoyen. Ces deux sujets vont être essentiels pour les prochaines années si nous espérons gagner du terrain sur les sujets qui nous occupent et nous préoccupent : la réforme des institutions, la place des citoyens et citoyennes dans les processus de décision, les nouvelles formes de gouvernance, l'amélioration des pratiques démocratiques à grande échelle, le financement des acteurs qui militent pour la démocratie en France et en Europe... 

L'aventure pourrait s'arrêter là, et je partirais fière de ce que nous avons accompli en collectif, mais j'avoue que les enjeux auxquels nous faisons face me poussent à me mobiliser plus encore qu'au travers de mon activité professionnelle. J'ai à cœur de capitaliser ces savoirs et ces travaux initié avec DO, et j'aimerais aller plus loin. 

C'est donc après une longue réflexion (et quelques encouragements de certaines et certains d'entre vous) que je représente ma candidature afin de poursuivre mon engagement et les projets auxquels j'ai pu contribuer.

Je me permets de faire les priorités en vidéo et de préciser pourquoi je candidate aux deux postes : coprésidence et membre du cercle d’animation (car 300 mots c’est vite arrivé!).

Mes priorités : 

- L'équilibre financier de DO et le développement de l'entité économique 

- La construction de nos activités en pensant notre rapport aux citoyennes et citoyens afin que chacune et chacun s'approprient plus et plus souvent les outils démocratiques que nous déployons 

- Poursuivre le travail sur la gouvernance que nous avons initié avec Fanette qui je le sais avait à coeur le sujet 

- Renforcer les liens en interne et développer le bénévolat (qui a une importance particulière pour moi)

- Continuer de développer notre implantation sur Marseille avec notre cher collègue Théo et le tissus associatif fantastique qu'on a ici

Audrey Jammes

Consultante en transformations individuelles et collectives

A 23 ans, j'ai réalisé qu'une autre société que celle que j'avais connue jusqu'alors était possible, grâce aux processus d'intelligence collective. J'ai donc décidé de devenir facilitatrice pour accompagner les groupes (entreprises, coopératives, acteurs publics et associations) à se gérer autrement, à définir une vision commune et évolutive, à co-construire leur organisation et ses processus, et notamment celui de la prise de décision, et à laisser la place et la parole à chacun.e dans une approche écosystémique. 

Aujourd'hui, j'ai envie de continuer à œuvrer dans le même sens mais à l'échelle de notre démocratie, pour une société plus participative, avec des citoyen.ne.s plus concerné.e.s et impliqué.e.s à tous les niveaux. J'ai notamment lancé un appel à toute la profession de la facilitation pour organiser des ateliers locaux permettant aux citoyen.ne.s de mieux comprendre les sujets de l'actualité politique, d'échanger et de faire émerger leurs visions et propositions. Ce collectif est en cours de co-construction.

Enfin, mes expériences professionnelles et associatives auprès d'acteur.rice.s qui œuvrent pour une société plus responsable et inclusive m'a permis d'élaborer une réflexion sur le sujet de la démocratie qui, je pense et l'espère, saura nourrir la stratégie de Démocratie Ouverte pour continuer de répondre toujours mieux à sa raison d'être. 

Parce que j'aimerais contribuer à la construction et à la promotion d'une démocratie renouvelée au regard des enjeux sociétaux, écologiques et économiques de notre pays, je propose ma candidature en tant que membre du cercle d'animation. Je saurai mettre à profit mes qualités d'élaboration stratégique et d'action, tout en garantissant la raison d'être et le bon fonctionnement de Démocratie Ouverte.

Rémy Bajolet

Responsable développement de Qomon

Cher.es adhérent.es, je suis ravi de pousser mon engagement en me présentant pour représenter le collège des innovateurs démocratique au sein du cercle d’animation de Démocratie Ouverte. 

J’ai été très heureux de prendre la suite de Guillaume pour représenter Qomon. J’avais découvert l’association Démocratie Ouverte il y a quelques années maintenant quand je m’intéressais aux innovations politiques et démocratiques. 

Depuis, à chaque initiative et chaque communication, je me rends compte de la force incroyable de ce réseau. Démocratie Ouverte a su devenir l’association incontournable de la Démocratie en France. 

Cela se voit notamment par les citations qui sont faites aussi bien par les politiques que par les milieux de pensées; à chaque crise ou fait politique, Démocratie Ouverte sait être force de proposition et apporter des solutions sociales et sociétales. 

Pour ma part, j’ai 30 ans, j’ai fait mes études de recherche en économie sur la justice sociale et les théories post rawlsienne. De plus, j’ai eu la chance ces dernières années de collaborer au sein de collectifs porteur d’un monde plus juste que ça soit dans l’éducation (IMPALA), l’associatif (Hacktiv) ou maintenant chez Qomon. 

Mon expérience, mon parcours, et mes convictions font que je crois que les communautés comme Démocratie Ouverte ont le pouvoir de changer les choses. Je suis également persuadé qu’un monde plus juste passera par plus d’intelligence collective et que la démocratie ne peut se faire sans plus d’inclusivité et sans l'échelon citoyens. 

Au sein du collège j’aimerais porter deux projets: 

● Continuer la structuration et l’animation du collège d’innovateurs démocratiques qui rassemblent des acteurs hétéroclites et motivés. 

● Chercher de nouveaux acteurs innovants et créer le maximum de synergies entre les différents acteurs. Tout comme la démocratie, c’est par le collectif que nous aurons le plus d’impact.

Mathilde Maulat

Consultante en démocratie participative et intelligence collective à Bluenove

Engagée depuis plusieurs années sur les questions démocratiques, tant sur le plan politique que professionnel, je souhaite candidater au cercle d'animation de Démocratie ouverte pour plusieurs raisons :

- d'abord parce que je suis convaincue que la démocratie doit se déployer partout, et tout le temps. Au sein de bluenove, j’accompagne actuellement en ce sens de nombreuses institutions publiques (locales et nationales) et organisation privées dans la mise en place de démarches d’intelligence collective. Concrètement, je contribue par exemple à avoir recours à des dispositifs issus du champ citoyen (Conventions citoyennes) pour les expérimenter à l’échelle d’une entreprise (Convention des salarié.e.s) et je pense que DO a toute sa place pour inciter d’autres acteurs privés à s’engager dans ces démarches.   

- ensuite parce que les dernières années nous ont permis, en tant que professionnels de la concertation, d’éprouver de nouveaux dispositifs de grande ampleur (Grands débats, États généraux, Consultations en ligne, Budgets participatifs, Assemblées locales, Conventions citoyennes…). DO doit être le lieu où les professionnels se retrouvent pour faire le point sur les avancées méthodologiques et les écueils à éviter, afin que l’ensemble de notre écosystème progresse en la matière, en apprenant les uns des autres par exemple avec le codéveloppement. 

- enfin parce que je souhaite que les prochaines années permettent, tant sur le plan local, que parlementaire et que gouvernemental, d’obtenir de nouvelles avancées démocratiques. Je rêve d’un monde où les contributions citoyennes sont publiées en open data, où chaque participant à une démarche comprenne comment sa contribution a été utile au projet et ait un « droit de suite » ou encore que chaque salarié.e puisse sacraliser 3h par semaine à son exercice démocratique grâce à la RTT citoyenne.

Vous pouvez compter sur moi pour ne rien lâcher sur ces sujets ! Merci de votre confiance et à très vite !

Collège « Collectivités »

Céline Goeury

Élue du Conseil Départemental de la Gironde et déléguée à la citoyenneté & la laïcité, également 1ère adjointe de Latresne

Je souhaite proposer ma candidature comme membre du Conseil d’Administration de  Démocratie Ouverte pour prendre ma part et participer plus activement aux échanges et  questions qui font vivre l’ambition d’une démocratie partagée et vivante, en France.  

En tant qu’élue départementale, en charge de la citoyenneté notamment, je constate que  l’espace départemental n’est pas le plus facile à animer, néanmoins et au regard de leurs compétences les conseils départementaux ont une place à donner à leurs bénéficiaires et  usagers.  

Face à une défiance croissante, à une brutalité du débat politique en France, à la montée de  la haine, aux taux d’abstentions très forts, notamment lors des scrutins locaux, les espaces de  dialogues, de débats et de co-créations peuvent permettre de se reconnecter et réinventer les  modèles politiques.  

Il nous incombe de s’inspirer et d’expérimenter pour redonner du sens aux politiques  publiques, en les partageant. Mais les communes, les intercommunalités, les syndicats, bref  les collectivités sont à bout de souffle et traversent une crise démocratique qui peut éloigner  certain.e.s élu.e.s de ce partage du pouvoir attendu. C’est aussi le témoignage que j’ai envie  de faire entendre – même si je ne le partage pas – aux autres membre du Conseil  d’Administration, pour rappeler ce qu’est, parfois, le quotidien des élu.e.s locaux.  

Enfin, et parce que le Département de la Gironde a une Mission Agenda 21 en veille et en  exercice constant du partage et du « nous », cette présence au CA permettrait de faire  entendre la voix des agent.e.s qui s’engagent au quotidien pour faire ruisseler l’ambition d’une  démocratie ouverte et partagée.  

Carole Zielinski

Adjointe à la Maire de Strasbourg, en charge de la démocratie locale, les initiatives et la participation citoyennes, la citoyenneté européenne

J’ai le plaisir de proposer ma candidature afin d’intégrer le cercle d’animation de Démocratie Ouverte, dans le collège des collectivités locales.

J’ai eu l’occasion de travailler avec Démocratie Ouverte, dans différents cadres : celui de notre adhésion au réseau, par l’utilisation de leurs ressources et innovations sur des projets précis (Observatoire Indépendant de la Participation Citoyenne de Strasbourg notamment), lors d’événements comme la conférence du 27 octobre 2022 à l’Assemblée Nationale sur le renouveau démocratique. J’ai été très appréciatrice des sujets que traite l’association et de ses méthodes, qui dépassent les débats de surface et invitent à trouver des solutions concrètes pour répondre aux défis des collectivités et de l’Etat en matière démocratique.

J’aimerais à mon tour pouvoir contribuer à cette dynamique et ainsi mettre au service de Démocratie  Ouverte et de ses adhérent‧es la vision et l’expérience que j’ai acquises lors de ces trois premières années de mandats municipal (adjointe en  charge de la démocratie locale et de la citoyenneté européenne) et métropolitain (conseillère, coprésidente du groupe majoritaire).

Au-delà de contribuer à développer le plaidoyer de démocratie ouverte, notamment au sujet du statut de l’élu‧e comme outil fondamental de renouveau démocratique, je souhaite pouvoir faire bénéficier l’association de retours de terrain d’une collectivité qui mise fortement sur la démocratie locale et qui tente humblement d’innover en la matière. Pour cela, je souhaite m’investir dans la gouvernance de l’association, d’autant plus qu’elle a la particularité de croiser les regards de ses différentes parties prenantes sous forme de collèges, ce qui en fait une expérience démocratique en soi.

Avec mes sincères salutations,

Collège « Citoyens »

Youssef Doghmane

Enseignant en sciences économiques et sociales

Cher·e·s membres de l'association,

Je serais honoré de rejoindre le Collège Citoyen au sein du Cercle d'Animation. En tant qu'ancien conseiller de quartier de 2019 à 2022 et membre actuel de l'Observatoire de la Démocratie Locale (ODL) dans le 20e arrondissement, je suis animé par un profond intérêt pour la participation citoyenne.

Mon objectif est simple : je souhaite encourager davantage de citoyens, même ceux qui se sentent éloignés de la politique, à s'impliquer dans les décisions locales. Je crois fortement en l'importance des débats ouverts, où chacun peut exprimer ses idées et contribuer aux choix collectifs. En tant qu'enseignant en sciences économiques et sociales, je pense avoir quelques compétences pour encourager l'engagement et la participation des jeunes.

Mon souhait est aussi est de faire connaître les activités de l’association au plus grand nombre, en particulier aux habitants de mon arrondissement. Je suis convaincu que la participation de tous les citoyens à la vie démocratique peut renforcer le lien social et un sentiment d'appartenance commune.

Par ailleurs, je suis ouvert aux opportunités offertes par les nouvelles technologies pour favoriser la participation citoyenne. J'aimerais explorer des outils numériques pertinents qui faciliteraient l'accès à l'information et encourageraient un plus grand nombre de citoyens à s'impliquer dans les instances de la démocratie locale.

Boris Julien Vauzelle

Agent public & créateur de l'outil de transparence ngeutracker.org"

Actif au sein du mouvement depuis plusieurs années et après un premier mandat passionnant au CA de Démocratie Ouverte, c’est avec un grand enthousiasme que je renouvelle ma candidature au sein du collège citoyen !

L’année écoulée l’a démontré sans ambiguïté : l’état de notre démocratie et de nos institutions rend d’autant plus nécessaire l’action de Démocratie Ouverte et de l’ensemble du mouvement. Celle-ci doit donc continuer à se déployer sous toutes ses formes : expérimenter, démontrer, veiller et défendre.

Notre mission est double : il faut tout à la fois protéger la démocratie partout où elle montre des signes d'affaiblissement, mais aussi l’approfondir en développant des pratiques démocratiques plus inclusives. Pour relever ce défi, nous pouvons compter sur de nombreuses forces : une équipe salariée solide et investie, une action structurée autour du plan stratégique 2023-2025, ainsi qu’une communauté riche d’énergies, d’idées, de projets et de réussites sur lesquelles s’appuyer pour renouveler notre démocratie.

Afin d’accompagner cet élan, le CA doit apporter ses compétences et ses idées, et s'engager pleinement pour soutenir le travail de l'équipe et des co-président·e·s. Je suis donc prêt à continuer de m'impliquer dans les différents projets de l'association, avec joie et détermination !

Jean-Rémy Ricordel

Responsable développement partenariat public

La démocratie se porte mal, la méfiance des citoyens vis-à-vis de la politique et des institutions est le signe le plus inquiétant. Cependant, beaucoup de citoyens souhaitent aujourd’hui un changement fort et sont prêts à s’engager dans une association portant des solutions ambitieuses et innovantes.

En Août 2018, je me suis rapproché de Démocratie Ouverte, en tant que simple citoyen curieux et prêt à participer aux différents projets . Durant ces 5 années, j'ai appris énormément en participant à la grande majorité des réunions et des évènements. Beaucoup de projets ont été portés en parallèle, avec une organisation en perpétuelle évolution. En 2022 j'ai participé activement à l'organisation de la fête de la démocratie et j'ai aidé à la rédaction du rapport de l'Innovation démocratique 2021/2022.

Je souhaite rejoindre ce cercle d'animation pour confirmer ce nouvel élan de DO, garantir les valeurs, et contribuer au bon fonctionnement des cercles-projets. Aujourd’hui, je suis persuadé que l'asso porte les changements futurs de notre société de part, ses initiatives, sa vision et la diversité de ses membres. La nouvelle équipe m'a donné envie de m’engager de manière concrète.

Mon activité professionnelle : je travaille dans le domaine de la mobilité vélo ou j'accompagne des collectivités dans le développement de leurs politiques cyclables. 

Mes qualités pour le cercle d'animation: Mon temps et mon énergie, bonne capacité d’organisation et d'analyse, familier avec les structures innovantes ayant un fort potentiel de développement.

Coline Serra

Enseignante et activiste

Impliquée sur les questions démocratiques depuis plusieurs années - contre l’abstention des jeunes chez  Voxe.org (2016-2019), au sein du mouvement climat sur le plaidoyer Justice et la mobilisation électorale chez  Climates (2019-2021) puis à la Primaire Populaire en tant que membre du bureau (2021-2023) - la démocratie  est un sujet passion que je souhaite approfondir et la cause prioritaire que je souhaite défendre, car elle  est selon moi à la racine de toutes les autres.  

A mes yeux, la crise climatique est une crise démocratique : elle est le résultat du fait que les dommages touchent moins la classe politique car les premiers à les connaitre sont les plus pauvres de nos sociétés, et souvent aussi les plus éloignés de la politique. Il est urgent de rendre obsolète cette phrase de Paul Valéry qui  disait “l’art de la politique est d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde”.  

Permettre aux citoyens de retrouver voix au chapitre dans nos décisions publiques, c’est précisément ce  que peut l’écosystème d’innovation démocratique que rassemble Démocratie Ouverte. C’est selon moi la  clé de la crise climatique, mais aussi de toutes les autres crises qui y sont imbriquées : inégalités, pénuries de  médicaments, crise de l’accueil… 

Ayant activement participé à la co-construction du Nouveau Contrat Démocratique, en tant que membre du  Papillon, j’espère apporter au CA une connaissance fine de ce document et des compétences en  campagne de mobilisation et plaidoyer pour le faire connaître. 

Je crois énormément à la force que peut avoir Démocratie Ouverte comme fédérateur de l’écosystème, en ces temps où l’on peut craindre que 2030 ne ressemble à 1930. Je serai très honorée de rejoindre cette communauté d’acteurs qui est à mes yeux une sorte d’Ordre du Phénix de la démocratie.

Maxime Ollivier

Activiste et danseur

Ma profession de foi en vidéo

" MOBILISER SUR LES ENJEUX DÉMOCRATIQUES POUR DÉVELOPPER UNE NOUVELLE CULTURE DÉMOCRATIQUE " 

Je suis convaincu que la participation et plus encore la délibération sont des pratiques démocratiques qui doivent faire partie de notre culture commune. S’il faut transformer les institutions, ce que fait Démocratie Ouverte avec son axe "Plaidoyer", il me semble qu’il faudrait s'atteler à faire émerger une réelle culture democratique en France au-dela des institutions - sans quoi la démocratie est trop souvent réduite à l’acte du vote. Les citoyens et les institutions doivent changer au même rythme. Le taux d’abstention chez les jeunes notamment témoignent avant tout d’un rejet profond de l’organisation de notre vie démocratique : le terreau est fertile ! Quant à la faible participation des citoyen.nes aux espaces délibératifs existants, elle est, je crois, dû à un manque de culture de la participation et de délibération. 

Ayant pris part au mouvement climat en France, je peux faire le lien avec la société civile organisée. Aussi, en tant que jeune (26 ans) j'ai à coeur de me concentrer sur cette population qui manque parfois de vision sur comment la vie démocratique pourrait être organisée autrement. J'aimerais apporter mes connaissances en mobilisation (chargé de mobilisation chez la Primaire Populaire pendant plus d'un an), auprès de Démocratie Ouverte qui gagnerait selon moi à développer ses axes "Formation" et "Mobilisation" à destination des citoyen.nes. Je serai ravi de travailler au développement et à la diffusion d’outils permettant la sensibilisation aux enjeux démocratiques (à travers des pratiques d’intelligence collective et de l’éducation populaire, comme ce que l'on tente avec la dernière création du collectif Le Bruit Qui Court, que j'ai cofondé), ce qui permettrait de faire émerger une nouvelle culture démocratique sur le temps long. 

Aussi, dans mon mémoire de recherche (réalisé dans le cadre de mon master en communication à Sciences Po Toulouse), j’ai étudié la couverture médiatique de la Convention Citoyenne pour le Climat. Une des conclusions de mon travail est que les journalistes ne sont pas formés et manquent de clés de lecture pour rendre compte de ce qui se joue dans ces espaces délibératifs. Or, une meilleure couverture médiatique des outils délibératifs permettrait un fossé moins grand entre le « mini-public » de ces dispositifs et le maxi-public (la société) et permettrait bien-sûr l'émergence d'une nouvelle culture démocratique.

Collège « Salariés »

Nessi Gerson

Chargé d'expérimentation démocratique

En rejoignant le collège salarié·es du cercle d'animation, je souhaite pouvoir porter la vision de Démocratie Ouverte comme d'un middle ground (ou un carrefour) entre institutions et citoyens, où se rencontrent tous ceux qui veulent approfondir notre démocratie. 

Pour cela :

  • j'apporterai à la discussion les enjeux de l'innovation démocratique (méthodologiques, politiques, thématiques) pour assurer au CA de remplir ses fonctions en lien avec la raison d'être de DO et son cœur historique qu'est le Labo.
  • je porterai l'idée qu'il est nécessaire de renforcer l'axe "ascendant" de la participation : l'accompagnement des collectifs citoyens à porter leurs revendications dans le jeu démocratique. Pour que la complémentarité entre démocratie participative et représentative, notion présente à notre Manifeste, ne soit pas synonyme de “machine à produire de l'acceptabilité sociale et du consentement."

Merci à tous les candidats et candidates de se mobiliser pour nous rejoindre, bravo et bonne chance !

On vous retrouve le 23 juin à 18h30 au 13 rue de santeuil à Paris 5ème pour élire le CA et vous présenter notre nouveau projet le LabCamp ! (Inscription)

La Plume de DO

A découvrir aussi...

Article
Mobilisation
Démocratie

Un kit de décryptage pour tout comprendre des menaces que fait peser l'extrême droite sur la démocratie

L'extrême droite est incompatible avec la démocratie : découvrez le kit de décryptage de Démocratie Ouverte !

Lire l'article

Jun 21, 2024

Article
Gouvernance
Vie associative

Paula Forteza devient Co-présidente de Démocratie Ouverte

Démocratie Ouverte est fière d'annoncer l'élection de l'ancienne députée Paula Forteza à la Co-présidence de DO qui rejoint Audrey Fortassin et Arthur Moraglia.

Lire l'article

May 24, 2024

Tribune
Démocratie
Institutions

Démocratie Ouverte signe une lettre ouverte pour appeler les candidat·es aux élections européennes à s'engager pour une Europe plus démocratique

Campagne "Vague Démocratique" : Démocratie Ouverte signe la lettre ouverte appelant les candidat·es aux élections européennes à s'engager pour la démocratie.

Lire l'article

May 23, 2024